lundi 4 janvier 2021

Bilan 2020

 Alors que 2020 se termine à peine, quel serait votre premier bilan, à chaud ?

Un peu de bon, et beaucoup de moins bon dirons nous. Pas mal de rendez vous manqué qui font que cette année a un goût de fiasco. 

Un CA en chute libre rapport surtout aux salons et événements qui ne se sont pas faits mais aussi à des ventes en librairie. J’ai eu la mauvaise idée de changer de diffuseur, décision planifiée depuis un long moment, mais qui est tombé au mauvais moment. Je ne savais pas qu’il y allait y avoir une crise sanitaire.  

Quelque chose qui ne s’est pas fait également c’est la notabilisation. Créer du buzz en profitant des événements locaux.

Ce qui fait que je n’ai pas passé le cap que j’aurais dû passer.


A titre personnel, hors parutions, un événement vous a-t-il particulièrement marqué ou surpris au cours de cette année écoulée (un prix, un salon, etc...) dans le paysage des littératures de l'Imaginaire ?

Cette année pas grand chose ne m’a marqué à ce niveau, en tout cas en positif. Sinon le Goncourt de Le Tellier va sans doute amener une volonté d’embourgeoiser les littératures de l’imaginaire sans doute toujours plus forte et léser le public populaire. Ce n’est pas forcément négatif si le public délaissé par. certains éditeurs majeurs réussit à trouver le chemin de ma maison d’édition. Mais il faut pour ça que je créer des balises pour le guider et il va falloir y réfléchir.


Quelle est le programme pour cette année?

L’année commence avec le retours des Gerulfs dans Un cerveau d’Yttrium, où Jean Christophe Gapdy envoie nos deux androïdes préférés dans une affaire bien tordue. 

En avril robots géants au programme avec un roman de Jean Bury, Kraken Krak, où Patlabor rencontre Neuromancien. Avec une bonne couche de hopepunk en plus. Je suis très content d’avoir Jean Bury, un des meilleurs auteurs du moment.

L’été devrait voir la sortie de La Dame Grise de Gemme, deuxième titre de la collection Aventures Paranormales.

En fin d’année Didier Reboussin nous dévoilera la suite et fin de l’intrigue commencée dans l’Arbre aux Lunes.

On espère pouvoir tenir les dates mais vu la situation on n’en est pas vraiment sûr.


Enfin, quel sera votre plus grand défi pour cette nouvelle année ?

Survivre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire